top of page

"Après Céleste" de Maude Nepveu-Villeneuve aux Editions Le Bruit du Monde

« C’est après la deuxième fois que j’ai commencé à chercher. J’aurais voulu quelque chose à faire, un rite, quelque chose pour combler le vide laissé par ces bébés disparus, mais on ne fait pas de funérailles à un fœtus de huit semaines, ni même de douze. Pas ici, du moins. J’ai découvert le Mizuko Kuyõ, une cérémonie à la mémoire du fœtus, au Japon, et les statuettes de Jizõ, qui protègent les voyageurs, les femmes enceintes et les enfants, et plus particulièrement l’âme des fœtus ou des enfants morts trop jeunes. »

Un gros coup de cœur pour ce roman poignant mais empli de magie ….

Manuella tu commences vraiment à bien me connaître mille mercis pour ce cadeau.

Dolores est une jeune femme qui était destinée à être danseuse étole, mais lors de vacances à la montagne elle se fait de multiples fractures à la jambe, et son destin s’en trouve bouleversé à jamais. Elle rencontre Simon avec qui ils traverseront des tempêtes, des tsunamis tels les fausses couches… Des épreuves qui auront raison de leur relation.

Dolores décide comme thérapie de revenir se réfugier dans le village de son enfance à Moreau dans le Nord du Québec. Elle retrouve une voisine, Mme Labelle qui est prisonnière de sa jambe dans le plâtre, et puis elle rencontre la petite Olivia qui occupe la maison de Laure son amie d’enfance …


Une histoire qui m’a bouleversé bien sûr, mais j’ai beaucoup aimé cette magie dans la cave ainsi que les signes de la vie que reçoit Dolores…

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

"Sur mes épaules tu bâtiras ton monde" de Julien Aimé

« Un père, c’est celui qui donne de l’amour. Pour toujours (…) Louis rêvait d’aller au cinéma avec elle, de rire et chanter ensemble devant un dessin animé, en mangeant du popcorn et des bonbons. Il i

"Douze contes vagabonds" de Gabriel Garcia Marquez

« J’ai toujours cru que chaque version d’un conte est meilleure que la précédente. Comment savoir alors qu’elle doit être la dernière ? C’est un secret du métier qui n’obéit pas aux lois de l’intellig

Comments


bottom of page