top of page

"Charlotte" de David Foenkinos

« Et puis, j’ai découvert l’œuvre de Charlotte. Par le plus grand des hasards. Je ne savais pas ce que j’allais voir (…) Et ce fut immédiat. Le sentiment d’avoir enfin trouvé ce que je cherchais. Le dénouement inattendu de mes attirances. Mes errances m’avaient conduit au bon endroit. Je le su dès l’instant où je découvris « Vie ? ou Théâtre ? » Tout ce que j’aimais. Tout ce qui me troublait depuis des années (…) La connivence immédiate avec quelqu’un. La sensation étrange d’être déjà venu dans un lieu. J’avais tout cela avec l’œuvre de Charlotte. Je connaissais ce que je découvrais. »

Ce roman m’a bouleversé. La vie de cette artiste Charlotte Salomon. La plume de l’auteur, avec ses phrases courtes et percutantes qui donne au récit un rythme qui vous prend le cœur et l’âme.

Un vrai coup de cœur  

Charlotte Salomon est née en Allemagne en 1917. On apprend que la première Charlotte de la famille, était sa tante, sœur de sa mère. Elle est morte une nuit, en se jetant d’un pont. Sa mère se jettera par la fenêtre alors que Charlotte était enfant. Son père Albert, est médecin et ne vit que pour trouver des remèdes. Arrive la déclaration de guerre et l’on doit fuir la patrie. Charlotte a 22 ans, elle aime éperdument Alfred mais elle doit partir. Il restera son grand amour. Elle admire profondément Van Gogh et découvre Chagall. C’est décidé, elle sera peintre…

Elle dira « la véritable mesure de la vie est le souvenir. »

Un roman que l’on n’oublie pas !

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

"L'exécution" de Robert Badinter aux Editions Fayard

« Le courage, pour un avocat, c’est l’essentiel, ce sans quoi le reste ne compte pas : talent, culture, connaissance du droit, tout est utile à l’avocat. Mais sans le courage, au moment décisif, il n’

Commenti


bottom of page