"Confession inachevée" aux Editions Robert Laffont

« Je dépensai mon salaire en leçons d’art dramatique, de danse et de chant. J’achetai des livres. J’emportai en douce des scénarios trouvés sur le plateau pour les lire ensuite à haute voix, devant la glace, seule dans ma chambre. »

Comme c’est intriguant et émouvant à la fois, de lire les mots de Marilyn. Jamais je n’avais lu à travers elle, et j’ai l’impression d’avoir passé un moment avec une amie … Elle se dévoile et se raconte en toute simplicité : ses peurs, ses peines, ses misères, sa volonté de devenir actrice, son intégrité. Je la découvre encore grâce à ce journal intime, et c’est magnifique.



Encore merci à mon amie papoteuse Laura @papotageslivresques





0 vue0 commentaire