"Elle voulait vivre dans un tableau de Chagall" de Gaelle Fonlupt aux Editions d'Avallon

"L'amour est un lac et il a ton visage. Ca m'est tombé dessus comme ça. Ni une révélation, ni un coup de foudre; Juste une évidence, de l'ordre de l'inexorable, comme les avalanches sous le soleil d'hiver, comme la crue des rivières. Pas de paillons dans le ventre, pas de pied léger, juste cette alternance de vide et de plénitude, le seul battement de tes paupières."


Lou-Ann est en hôpital psychiatrique et ne sait absolument pas pour quelle raison. C'est le trou noir.

C'est atroce, elle aimerait comprendre mais on l'assomme de cachets plus insidieux les uns que les autres, afin qu'elle soit comme tous ceux qui occupent ce lieu sinistre et morose, où la mémoire n'est plus que l'ombre d'elle-même. Lou se prend à rêver des couleurs des tableaux de Chagall, du bleu, du rouge… Seul un soignant, Guilhem, essaie de lui venir en aide, mais en vain.


Louiza aime Nils à la folie. Elle le rencontre au Vietnam où elle se consacre à la photographie, tandis que lui se destine à la diplomatie. Tout les sépare mais ils s'attirent comme des aimants, amants.


5 années séparent les deux histoires, et pourtant, tout les rapproche…


Nous découvrons les paysages du Vietnam, de Malte et de la Bretagne au cours de cette histoire absolument envoûtante, qui nous montre la résilience, l'enfermement, l'abus de pouvoir, l'amour et la force cérébrale !


J'ai beaucoup aimé cette plume sensible et sincère. Les mots sont d'une poésie incroyable et l'histoire est singulière et tellement touchante !





6 vues0 commentaire