"Eros" de Gabarelle Corentin en Autoédition


"Il n'y a que l'instant présent qui importe. Tu ne saurais pas réécrire l'histoire, et il est inutile de se projeter dans un avenir qui n'en fera, de toute façon qu'à sa tête. Il faut accepter l'impermanence des choses."


Ce livre au titre évocateur parle bien sûr d'amour et de passion, mais pas que...

Eros, Dieu de l'amour dans la mythologie grecque, est également le Dieu de la puissance créatrice. Il fait naître la concupiscence, le plaisir charnel, la passion. Cela implique tôt ou tard de la souffrance.

C'est exactement ce que vit Gabrielle. Elle est folle amoureuse de Maxence et leurs ébats sont torrides, mais il n'arrive pas à lui dire "je t'aime", il ne veut plus aimer pour ne plus souffrir.

Et c'est Gabrielle qui souffre terriblement. Elle est pourtant soutenue par sa cousine Aurore, son meilleur ami Sébastien, ainsi que de son frère ainé Jean. Mais rien n'y fait et elle se morfond…

parallèlement à cela, il y a sa relation conflictuelle avec son père, qui lui aussi a du mal avec les sentiments. Et j'ai connu cela dans ma vie, c'est pourquoi je reste touchée par ce roman.


Amour, passion, philosophie, pudeur, et vie! Voici ce que véhicule ce roman.






2 vues0 commentaire