"La bibliothécaire d'Auschwitz" d'Antonio G.Iturbe aux Editions Flammarion

Un livre à lire absolument!! Une lecture nécessaire!!



Mes mots ne seraient pas assez forts et justes pour vous parler de ce livre.

Je reste bouleversée, émue aux larmes et complètement abasourdie par cette histoire...

J'ai eu beau lire des histoires, des récits, des témoignages sur ce qu'a été cette partie épouvantable, effroyable, terrible de notre Histoire, ici, on vit à travers Dita l’indicible!

Cette lecture restera à jamais gravée dans ma mémoire de fille, de petite fille, de mère, de française et de femme libre!


Il est nécessaire de lire ce livre, pourquoi? Et bien pour savoir ce qui s'est passé pendant cette guerre et ces horribles années de 1939 à 1945 dans les camps d'Auschwitz, de Birkenau, de Bergen-Belsen, dans ces camps de la mort. Il faut savoir! L'effroi, les conditions, la peur, la maladie, la misère, l'innommable, la mort...


Nous suivons la vie d'Edita Adlerova numéro 73305, qui fût arrêtée à Prague avec ses parents en 1939 parce qu'ils étaient Juifs.

Ils sont transportés dans le camp d'Auschwitz. Rapidement elle est séparée de ses parents et se retrouve au bloc 31, le bloc dont les nazis veulent se servir de "vitrine", à savoir montrer au monde entier que dans ce camp on instruit les enfants avec des professeurs tels que Alfred Hirrsch, célèbre athlète et enseignant allemand, lui-même Juif. Dita fait sa connaissance et deviendra grâce à lui la bibliothécaire d'Auschwitz...


Lisez ce livre SVP !


"A quatorze ans, Dita est une des nombreuses victimes du régime nazi. Avec ses parents, elle est arrachée au ghetto de Terezin, à Prague, pour être enfermée dans le camp d'Auschwitz. Là, elle tente malgré tout de trouver un semblant de normalité.Quand Freddy Hirsch, un éducateur juif, lui propose de conserver les huit précieux volumes que les prisonniers ont réussi à dissimuler aux gardiens du camp, elle accepte. Au péril de sa vie, Dita cache et protège un trésor. Elle devient la bibliothécaire d'Auschwitz."










3 vues0 commentaire