top of page

"La promesse de l'aube" de Romain Gary aux Editions Quarto Gallimard

"Je n'entendais plus les rires, je ne voyais plus les regard moqueurs, j'entourais ses épaules de mon bras et je pensais, à toutes les batailles que j'allais livrer pour elle, à la promesse que je m'étais faite, à l'aube de ma vie, de lui rendre justice, de donner un sens à son sacrifice et de revenir un jour à la maison, après avoir disputé victorieusement la possession du monde à ceux dont j'avais si bien appris à connaître, dès les premiers pas, la puissance et la cruauté."


Je suis très touchée par cette lecture si belle e émouvante.


Quel lien indéfectible entre une mère et son fils !


Je me vois en Nina.

Cette femme qui aime son fils d'un amour indestructible et fusionnel.

Elle est si fière de lui qu'elle lui voit un avenir radieux, tantôt célèbre écrivain, tantôt musicien ou président de la République !


C'est beau, c'est poétique, c'est poignant et délicat.


Et quelle plume, lisez Romain Gary !






3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

"Sur mes épaules tu bâtiras ton monde" de Julien Aimé

« Un père, c’est celui qui donne de l’amour. Pour toujours (…) Louis rêvait d’aller au cinéma avec elle, de rire et chanter ensemble devant un dessin animé, en mangeant du popcorn et des bonbons. Il i

"Douze contes vagabonds" de Gabriel Garcia Marquez

« J’ai toujours cru que chaque version d’un conte est meilleure que la précédente. Comment savoir alors qu’elle doit être la dernière ? C’est un secret du métier qui n’obéit pas aux lois de l’intellig

Comments


bottom of page