top of page

"La rafle des Notables" d'Anne Sinclair aux Editions Grasset

 "Cependant, cette rafle, je veux qu’on la connaisse, qu’elle dépasse le cercle des spécialistes de cette période. Elle n’intéressera pas ceux que ces récits lassent, dont la Shoah mille fois racontée à émoussé l’attention. Je voudrais simplement rendre hommage aux hommes qui ont souffert aux côtés de mon grand-père que je n’ai pas connu et peut-être ainsi atténuer la culpabilité de n’avoir pas tenté plus tôt de démêler les fils de cette histoire. »


Après avoir vu son documentaire il y a quelques temps, j’ai voulu lire son livre et l’histoire de cette rafle survenue en Décembre 1941.

@annesinclair.france y décrit comme elle peut, et avec les documents et les recherches qu’elle a fait, comment son grand-père Léonce Schwartz a pu être déporté. Lui et tous les autres : 743 Juifs français considérés comme notables.

Ils furent regroupés dans des blocs à Compiègne-Royallieu, non loin de Paris.

Léonce se retrouva avec René Blum (frère de Léon Blum), Roger Masse, Pierre Masse, Jacques Debré, Robert Dreyfus, Édouard Laemlé, Georges Wellers, Jean-Jacques Bernard (fils de Tristan Bernard), Maurice Goudreket.

Entre le froid glacial des nuits, la faim, l’horreur des douleurs, l’incompréhension totale, tous ces hommes ont su garder leur dignité …

Un récit tout aussi poignant que le documentaire.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

"L'exécution" de Robert Badinter aux Editions Fayard

« Le courage, pour un avocat, c’est l’essentiel, ce sans quoi le reste ne compte pas : talent, culture, connaissance du droit, tout est utile à l’avocat. Mais sans le courage, au moment décisif, il n’

Comments


bottom of page