top of page

"Le bal des cendres" de Gilles Paris aux Editions Plon

« Souriez aux inconnus dans la foule, vous serez surpris par ceux qui vous répondent. Peu de gens sont solaires, finalement. L’existence se charge de raccourcir toute joie de vivre. Dans les transports en commun, ou n’importe quel rassemblement, le seul moyen d’y résister est écouter la musique à fond et d’envisager cette foule anonyme comme les figurants d’un clip déviant (…) Ne rien dire est un jardin qui se cultive. »

Partons à la rencontre de personnes qui passent leurs vacances à Stromboli.

Guillaume et Mathéo les hôteliers du Strongyle, Giulia la fille de Guillaume, Thomas le photographe, Ethel la jeune veuve en fauteuil roulant, Sevda la guerrière, Anton le chirurgien tombeur des ces dames et de ces hommes, et tous les autres…

Ils sont tous comme vous et moi, ils vivent entre sensibilité et infidélités, entre secrets et désirs, entre lâcheté et douleurs, entre vie et mort…


Une lecture que j’ai dévoré tant je me suis attachée aux personnages. J’ai eu l’impression folle de connaître cette île grâce à d’aussi belles descriptions…

@gilles_paris_ecrivain_ j’aime votre plume sensible et vraie ! Merci !


Encore un grand merci à Lila qui m’a offert ce livre !

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

"Sur mes épaules tu bâtiras ton monde" de Julien Aimé

« Un père, c’est celui qui donne de l’amour. Pour toujours (…) Louis rêvait d’aller au cinéma avec elle, de rire et chanter ensemble devant un dessin animé, en mangeant du popcorn et des bonbons. Il i

"Douze contes vagabonds" de Gabriel Garcia Marquez

« J’ai toujours cru que chaque version d’un conte est meilleure que la précédente. Comment savoir alors qu’elle doit être la dernière ? C’est un secret du métier qui n’obéit pas aux lois de l’intellig

bottom of page