"Le café suspendu" d'Amanda Sthers aux Editions Grasset

« On pense à l’équilibre comme une droite, un fil stable, un mouvement arrêté, rigidifié, telle une ligne d’horizon endormie mais c’est une erreur, l’équilibre n’est jamais statique, il lutte sans relâche entre les deux forces opposées, complémentaires et interdépendantes que sont le Yin et le Yang (…) Ainsi le jour succède à la nuit, l’expiration à l’inspiration, la vivacité au repos, ils se pourchassent (…) Nous sommes une forêt qui a besoin du soleil autant que de la pluie (…) Le docteur Chen me donna ce jour là des clés pour comprendre le monde d’une autre façon. »

Que je vous parle ENFIN de cette merveille que j’ai lu en LC avec certains et certaines de chez @vleel_ grâce à @serial_lecteur_nyctalope que je remercie

@amandasthers nous raconte l’histoire d’un homme, Jacques, qui a quitté la France pour venir vivre à Naples et retrouver l’amour de sa vie Monica. Il ne l’a retrouvera pas, mais il sera accueilli au « café Nube » par Mauricio qui deviendra son ami. Au « café Nube » ils s’en passe des choses, on entend des paroles, des histoires. Jacques nous les raconte à travers un Naples qui rit, et un Naples qui pleure … Nous apprenons la tradition du café « sospeso ». A travers ce café, Amanda Sthers nous conte sept histoires de vie, sept tranches de vie emplies d’humanité, de réflexions et d’amour …

Je me suis laissée aller et envoûter par ces pages d’une poésie raffinée et merveilleuse

Laissez vous embarquer vous aussi …






2 vues0 commentaire