"Le jour où ma mère m'a tout raconté" de Philippa Motte aux Editions Stock

Un mot : énorme !!


"Mon expérience m'a montré qu'il n'y a pas qu'une seule façon de devenir fou. Chacun couve en lui la manière dont il pourrait l'être. Chez la plupart d'entre nous, la folie ne surgit jamais dans sa forme la plus spectaculaire, elle est dormante, diffuse. Cela donne à beaucoup de gens l'illusion rassurante que chez eux elle n'existe pas. Mais chez d'autres, elle s'exprime, en puisant dans leur histoire, leur personnalité, leur culture, leurs croyances, leurs traumatismes et leurs secrets."


Philippa Paoli est une mère de famille de trois enfants : Catherine, Pierre et Sophie. Elle est mariée à Hector un kinésithérapeute de renom. Philippa, qui préfère qu'on l'appelle Lilli, aime la mode, les cigarettes et le whisky.

Un jour, son mari décide de l'interner en hôpital psychiatrique. On la prend pour une folle à cause de ses crises de colère. Elle lutte avec une existence qui la brise…

A l'hôpital, elle rencontre Antonin à qui elle se confiera. Son carnet rouge sera son journal intime.


Je reste émue, attendrie et bouleversée par ce livre dont l'histoire est saisissante. Une histoire qui fait réfléchir sur les liens toxiques et manipulateurs dans le couple, le rôle de la transmission des non-dits au sein d'une famille de génération en génération…







5 vues0 commentaire