"Le soleil des Scorta" de Laurent Gaudé aux Editions Actes Sud

Je ne l'ai pas lâché tant je l'ai dévoré !


"Depuis un mois, le soleil tape. Il était impossible que tu partes. Lorsque le soleil règne dans le ciel, à faire craquer les pierres, il n'y a rien à faire. Nous l'aimons trop, cette terre. Elle n'offre rien, elle est plus pauvre que nous, mais lorsque le soleil la chauffe, aucun d'entre nous ne peut la quitter. Nous sommes nés du soleil, Elia. Sa chaleur nous l'avons en nous. D'aussi loin que nos corps se souviennent, il était là, réchauffant nos peaux de nourrissons. Et nous ne cessons de le manger, de le croquer à pleines dents. Il est là, dans les fruits que nous mangeons. Les pêches. les olives. Les oranges. C'est son parfum. Il est en nous. Nous sommes les mangeurs de soleil (…) Jamais un Scorta n'échapperait au soleil des Pouilles. Jamais."


Gros coups de cœur pour cette histoire magnifiquement écrite !


Domenico, Giuseppe, Carmela sont des enfants Scorta. Viendra s'ajouter par honneur Raffaele. La lignée de cette famille est condamnée à l'opprobre. Ils vivent à Montepuccio, un village se situant dans les Pouilles au sud de l'Italie, ils sont pauvres mais ont cette richesse de vouloir transmettre leur histoire à leur descendance.

Avant de mourir et de devenir sénile, Carmela se confiera au nouveau curé du village Don Salavatore afin qu'il raconte l'histoire de cette famille Scorta, haïe de part son passé, à sa petite fille Anna.



Prix Goncourt 2004







3 vues0 commentaire