top of page

"Le sortilège de Stellata" de Daniela Raimondi aux Editions Slatkine et Compagnie

« Insensiblement, ils commencèrent à parler ouvertement de la douleur d’avoir perdu deux enfants, mais aussi de leurs rêves, de leur enfance et de leur avenir commun. Ils discutaient des heures durant, avidement, comme des amants qui viennent de se rencontrer. Ils plaisantaient de leurs défauts, se taquinaient de leurs manies. Ils n’étaient distraits que par la beauté d’un endroit caché ou par les scènes inattendues qu’ils découvraient au coin d’une rue, des enfants noirs dansant au son des tambours, la ronde d’un groupe de femmes habillées de blanc. Adele absorbait l’énergie qui vibrait autour d’elle. Elle réapprenait à vivre. Et le réapprenait avec l’inconnu qui vivait à ses côtés depuis des années. »


Une lecture poétique et poignante, sur deux familles pendant plusieurs générations

L’histoire commence en 1800, à Stellata, dans la plaine du Pô. Giacomo Casadio rencontre Viollca Toska une tzigane. Il tombe amoureux … Mais a-t-il le droit ? Peut il vivre une histoire d’amour avec une tzigane ? Il décide de prendre son destin en main en l’épousant. Mais la vie et les signes annonceront souvent des tragédies … De mariages en enterrements, de folies en colères, de passions brisées en éclats de voix, c’est une lecture mémorable !!

J’ai énormément accroché à cette saga italienne c’est cruel mais il y a des lueurs d’espoir et de vie !

Merci @slatkineetcompagnie pour ce livre qui m’a ravi ! @raimondi_daniela grazie per questa storia monumentale e memorabile





3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

"Sur mes épaules tu bâtiras ton monde" de Julien Aimé

« Un père, c’est celui qui donne de l’amour. Pour toujours (…) Louis rêvait d’aller au cinéma avec elle, de rire et chanter ensemble devant un dessin animé, en mangeant du popcorn et des bonbons. Il i

"Douze contes vagabonds" de Gabriel Garcia Marquez

« J’ai toujours cru que chaque version d’un conte est meilleure que la précédente. Comment savoir alors qu’elle doit être la dernière ? C’est un secret du métier qui n’obéit pas aux lois de l’intellig

Comentários


bottom of page