top of page

"Les hommes ont peur de la lumière" de Douglas Kennedy

« Laissez-moi vous dire une chose que j’ai apprise de cette expérience, et que mon travail me confirme chaque jour : un avortement ne se passe jamais bien. L’opération en elle-même peut se dérouler sans problème, parfois même sans douleur. Mais les émotions qu’elle engendre, le fait de devoir vivre avec pour toujours … Même si c’était ce qu’on voulait, même si on avait toutes les raisons de le faire, même si c’était à la suite d’un viol, ça reste une épreuve terrible à supporter. »

Brendan est chauffeur Uber à Los Angeles. Il n’aime plus sa femme, et n’a comme fierté que sa fille Klara. Un jour, il doit faire une course bien atypique, se rendre dans une clinique qui pratique l’avortement. Sa cliente se prénomme Élise, et entre eux va se créer un lien fort, tout en retenue et indéfectible.

Comment une vie peut basculer ? Il n’y a pas de hasard… On rencontre des personnes pour une raison, et Brendan l’apprendra à ses dépends…

Entre son amitié naissante avec Élise et les destructeurs pro-vies, notre personnage principal devra sortir de l’ombre pour braver la lumière…


Une première lecture du grand @douglaskennedyfrance que j’ai très apprécié, tant par l’écriture que le rythme qui monte crescendo


Merci encore @editions_pocket @camillemarais_

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page