"Les insuffisances du cœur" de Valérie Fritsch aux Editions Bouquins

Une lecture qui ne laisse pas indifférent.


"Chaque fois qu'elle voyait la vieille dame, Alma avait l'impression de pénétrer par une porte dérobée dans un autre monde, dans l'univers d'une arrière-chambre du temps. Les grands-parents vivaient tous deux plus dans le passé que dans le présent. C'était une maison comme un bocal qui avait gardé intactes jusqu'aux années les plus reculées.

Réservoir d'une douleur ancienne.

Alma venait puis repartait, et entre-temps, elle écoutait. Le grand-père se taisait et la grand-mère parlait du passé (…) Les disparus continuaient d'être présents dans cette maison, répondant à l'appel des souvenirs, cour fantomatique à laquelle on n'échappait pas."



Quand le passé et les morts imprègnent le présent et les vivants . . .


Alma est une petite fille qui vit avec ses parents qui ne cessent de se disputer, surtout la nuit.

Le dimanche, ils déjeunent avec le grand-père qui reste muet et inaccessible. Il a connut la guerre et en a gardé de lourdes séquelles.

Alma grandit et devient une femme, elle est dessinatrice et partage sa vie avec Friedrich qui est lui photographe. Ils auront un fils Emil.

Alma aura beaucoup de mal les premières années, à aimer son fils, elle ne se sentira bien avec lui que dans les musées. Emil est un enfant insensible à la douleur, jamais il ne pleure, il reste enfermé dans son monde, comme son arrière grand-père . . .


Une lecture qui frappe de plein fouet et vous emmène à travers les réminiscences du passé.
















2 vues0 commentaire