"Les passants de Lisbonne" de Philippe Besson aux Editions 10/18

La rencontre de deux solitudes, où la mélancolie, la pudeur et l'humanité se mélangent. Mais ce que l'on ressent par dessus tout c'est la terrible présence de l'absence.


"Hélène a vu en direct à la télévision les images d'un tremblement de terre dévastateur dans une ville lointaine où séjournait son mari à ce moment précis (...) Mathieu, quant à lui,a trouvé un jour dans un appartement vide, une lettre de rupture."


On y découvre Lisbonne et ses merveilles, et deux inconnus que tout rapproche. Et toujours une si belle écriture.


J'affectionne beaucoup Philippe Besson, que j'ai eu la chance de rencontrer lors du Festival du Livre de Nice en Juin 2019. Un beau moment!


3 vues0 commentaire