"Lilly et le labyrinthe" de Blanche Martire aux Editions Fabert


"Lilly remuait alors les lèvres doucement : "j'ai envie d'habiter dans un livre. Il me réchaufferait en me prenant dans ses pages. Il sentirait l'odeur réconfortante de l'ancien (…)


L'écriture c'est donner. Les mots créent une atmosphère particulière lorsqu'ils se suivent en rythme. Elle peut être joyeuse, dramatique, humoristique, mélancolique. Les mots ne s'écrivent pas de lettres mortes. L'écriture est vivante et vibrante. On voit, on sent, on goûte, on entend. Le lecteur est immergé dans l'imagination de l'auteur. Il dévore le cœur de l'histoire."


Un fois de plus je remercie Blanche de m'avoir fait confiance en me faisant découvrir le monde de Lilly.


J'ai beaucoup aimé cette petite fille qui se pose des questions d'adultes, et qui au contact d'une nouvelle amie se libère et se livre à la vie !

quelle ode à l'amour ! quelle poésie !


Oui les deux fillettes s'aiment, et alors? Elles s'épanouissent et vivent ce qu'il y a de plus beau, dans leur monde à elles. Sans doute le plus beau !


Chère Lilly, si un jour je croise ton chemin, s'il te plaît dédicace moi ton livre et présente moi ta femme …








6 vues0 commentaire