"Retour à Birkenau" Ginette Kolinka avec Marion Ruggieri aux Editions Livre de poche

"Jusqu'ici nous étions encore des êtres humains. Nous ne sommes plus rien (…)

Elle me tatoue : matricule 78599."


Un récit concis mais tellement fort.


Ginette Cherkasky a connu l'enfer des camps de concentration. Elle le raconte avec ses mots et ses émotions, et cela nous transperce le cœur et l'âme.


Elle est emmenée avec son père, son frère Gilbert, et son neveu en 1944 pour Birkenau. Ils ne savent pas, elle ne sait pas qu'elle ne les reverra plus…

Ginette raconte le trajet dans les wagons, la séparation où elle ne les embrasse pas pensant qu'elle va les retrouver "tout à l'heure", l'arrivée, puis l'abomination et la honte de se dévêtir pour se faire raser la tête et porter des guenilles …


C'est poignant et chargé de sens.








1 vue0 commentaire