"Vivre avec nos morts" de Delphine Horvilleur aux Editions Grasset


"Pour moi, Simone et Marceline sont les visages de ce qu'on désigne aujourd'hui sous le terme un peu galvaudé de "résilience". Pour la petite-fille de survivants mutiques que j'étais, elles incarnaient la possibilité de reprendre la parole, de dire sans gêne non seulement ce qu'elles avaient vécu, mais ce que chacune d'elles avait voulu en faire. Les engagements de Simone et Marceline, politiques, cinématographiques ou amoureux, m'ont appris ce que "se relever" signifie, et surtout comment permettre à d'autres de le faire."


Lu d'une traite, mais comment faire autrement tant cette lecture m'a appris et bouleversée !


On y retrouve de l'histoire, des émotions, des réflexions, du sens, et de l'amour aussi.

Et puis, je reste émue devant le chapitre sur Elsa Cayat assassinée le 07/01/2015 dans les locaux de Charlie Hebdo, sur celui concernant Simone Veil et Marceline Loridan, toutes deux déportées dans les camps de la mort, et puis vient le passage à propos d'Ariane, amie chère de l'auteure…


Merci pour ce moment intime et intense.



1 vue0 commentaire