top of page

"Pavese" aux Editions l'Orma

« Dès lors que tu l’éprouves, un sentiment est vivant. Et qu’est-ce que l’art, sinon un moyen par lequel d’immortalisent en une forme un sentiment, un contenu qui puissent ainsi être par tous revécus ? (…) À présent, après quatre années de labeur et après que vous nous avez appris à lire, je crois être arrivé, de proche en proche, à la compréhension précise de la magie de leurs œuvres. La poésie ne fait qu’offrir une existence immortelle à la vie, et les œuvres de poésie deviennent de la sorte le résumé des siècles qui y demeurent comme vivants : vivants, voilà ce grand mot que j’ai trouvé à force de labeur et de nombreux découragements. »

Voilà une bien belle pépite des éditions @editionslorma


Des lettres de Cesare Pavese écrites à ses amis les plus intimes tels Mario Sturani et Tullio Pinelli, ou bien à son ancien professeur Augusto Monti. Et d’autres encore.


Pavese y décrit aussi bien sa mélancolie que son amour pour la littérature.

Pavese ou l’artiste du verbe !

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page